fbpx

ET SI ON SAUVAIT SA PEAU ?

La peau ou l’agent de sécurité rapproché de notre corps.

Le rôle de la peau

C’est l’organe le plus étendu et le plus lourd de nos organes de protection. Elle joue un rôle important dans le maintien de l’équilibre (stockage, drainage, récepteurs endocrinien, …).

Au quotidien, notre peau subit des agressions de toutes parts : le froid, le chaud, la pollution, les U V, microbes, virus sont autant d’agents altérant sa qualité.

Notre digestion, notre stress, notre qualité de sommeil se voient sur notre visage.

Et l'hydratation ?

La peau est constituée de 70% d’eau, soit 1/5 de l’eau stockée dans notre corps.

Le film hydrolipidique exerce normalement un rôle protecteur contre la pénétration des substances étrangères, contre les excès de déshumidification et contre les agressions microbiennes et mycosiques.

Une peau bien hydratée a un taux normal d’hydratation situé entre 13% et 15%. Lorsque ce taux descend à 10% la peau est déshydratée.

Il est alors urgent d’agir !

L’hydratation de la surface de notre corps passe par l’intérieur. Il est primordial de lui renforcer sa protection naturelle, en lui apportant tous les nutriments dont elle a besoin : vitamines, oligo-éléments et acides gras essentiels.

Lorsque l’épiderme n’est pas correctement hydraté la peau devient terne, perd sa souplesse, se marque facilement et vieillit prématurément.

Protéger sa peau

Les radicaux libres, molécules produites par des réactions d’oxydo-réduction, font partie des agresseurs de la peau. Souvent toxiques, ils interviennent dans les processus inflammatoires et dans de nombreuses maladies. Les radicaux libres peuvent réagir avec les membranes cellulaires ou d’autres structures (molécules d’ADN, de collagène, d’élastine), en les oxydant, créant des liaisons chimiques internes rendant les molécules rigides et bloquées. 

Au cours de l’exposition solaire, la production de radicaux libres au niveau cutané s’accélère. Ces substances destructrices attaquent le tissu conjonctif, les fibres de collagène et d’élastine. Cela se traduit par un vieillissement précoce de la peau, avec perte de l’élasticité et de la fermeté des tissus et aussi par l’apparition de rides et ridules.

Le tabac, le stress, la pollution provoque aussi la production de radicaux libre.

Comment prévenir le vieillissement cutané ?

La protection de l’organisme contre les effets contre les effets délétères des radicaux est assurée par les anti-oxydants. Malheureusement, en vieillissant leur synthèse est diminuée. L’apport externe d’anti-oxydants, tels que les vitamines C (acide ascorbique), E (tocophérol) et A (rétinol) est indispensable à notre organisme.

La sécheresse de la peau est aussi un signe de déficit en vitamine A, C et B2 (riboflavine).

De plus, pour garder ses propriétés protectrices et hydratantes, notre peau a besoin d’acide gras poly insaturés oméga 3 et 6. Un manque provoque un ralentissement du renouvellement cellulaire, un assèchement de la peau et un vieillissement prématuré.

Notre alimentation peut nous fournir ces acides gras. Au quotidien, utiliser des huiles de colza, d’olive, de soja. Consommer du poisson gras, riche en oméga 3, de 1 à 3 fois par semaine. Boire de l’eau tout au long de la journée. Manger des légumes et des fruits.

Penser à protéger votre peau en externe.

Réduire la consommation de tabac et d’alcool qui accélèrent le vieillissement cutané.

La peau au soleil

Avoir un joli teint de pêche, oui.
Avoir l’aspect d’un fruit desséché, non.

L’exposition au soleil procure de nombreux bénéfices à l’organisme. Il est indispensable à la fabrication de la vitamine D et donc à la fixation du calcium. Son effet antidépresseur est bien connu, son action sur les biorythmes en fait un élément indispensable à notre vie.

Et le bronzage ?
C’est une réaction naturelle de protection de la peau contre le rayonnement du soleil.

La mélanogenèse est un phénomène de pigmentation de l’épiderme, sous l’effet du soleil et des UV.

Les UVB absorbés par l’épiderme sont essentiellement à l’origine du bronzage. Les UVA absorbés par l’épiderme et le derme, ne sont que très faiblement bronzants et entraînent un vieillissement cutané précoce.

Au cours de l’exposition au soleil, la production des radicaux libres s’accélère. Ces substances destructrices attaquent le tissu conjonctif, les fibres de collagène et d’élastine. Il y a alors une perte de fermeté, d’élasticité des tissus avec apparition des ridules et des rides.

Il ne faut pas oublier que le risque de la survenue d’un cancer cutané est majoré lors d’exposition au soleil excessive. Gardons à l’esprit que la fréquence du mélanome, cancer de la peau a triplé en quarante ans

Conseil pour avoir une belle peau ?

Avant les premières expositions il nous faut préparer la peau.

Bien sûr l’application de crème solaire adaptée à votre phototype.

Le conseil de base : éviter les expositions trop prolongées. Utiliser un produit solaire écran total les premiers jours et puis un produit de haute protection chez les sujets blonds à peau claire. Pour les bruns à peau mate, un produit de haute protection les premiers jours sera remplacé par un produit de coefficient intermédiaire au bout d’une dizaine de jours.

Un apport de vitamine E renforce la capacité de la peau à lutter contre les radicaux libres. La bêta-carotène (provitamine A) accélère le bronzage en se concentrant dans la couche cornée superficielle. L’huile de soja permet de maintenir ou restaure le film hydrolipidique.

Le massage « Lifting Japonais » est aussi un excellent choix pour prendre en charge les rides et la perte d’élasticité de la peau. Le soin est une alternance de manœuvre drainante, stimulante et de points d’accu pressions. Il est considéré au pays du soleil levant comme un lifting naturel. 

ralentir le vieillissement de la peau

Ralentir le vieillissement implique d’utiliser des anti-oxydants. La pollution, le tabac sont des facteurs provoquant la création de radicaux libres. Cela va donc accentuer l’altération de la peau. De plus les radicaux libres agissent sur les vaisseaux, les muscles, les articulations… Donc non seulement vous garder une peau jeune, mais en plus votre organisme entier en bénéficie.

L’huile de bourrache est conseillée pour l’élasticité de la peau, la prévention des rides et la régénération des tissus prématurément vieillis. Elle apporte des acides gras qui retiendront son humidité en surface. Cela permet d’anticiper les risques de dessèchement.

Quelques astuces

  • Conseil pour l’acné ou pour avoir un beau teint : Diluer une cuillère à café de bicarbonate dans un bol d’eau froide ou légèrement tiédie et rincez votre visage à plusieurs reprises avec cette lotion (éviter les yeux), le teint sera lumineux et la peau soyeuse.
  • L’argile est aussi largement employée en cosmétique. Masque antivieillissement pour peau grasse : mélangez une cuillère à soupe d’argile verte en poudre, une cuillère à soupe d’huile végétale de noisette, une cuillère à café d’huile de jojoba, 2 gouttes d’huile essentielle de citron et 2 gouttes d’huile essentielle de romarin. Mélangez, appliquez-en évitant le contour des yeux. Laisser en place une quinzaine de minutes puis rincez à l’eau tiède.
  • LA GRENADE : Les remarquables propriétés anti-oxydantes de la grenade lui valent d’être de plus en plus utilisée en cosmétologie et pour l’hygiène. La consommation régulière d’un verre de jus ou à la rigueur d’extrait de qualité ou même du fruit lui-même constituerait une bonne action préventive, une cure anti-âge naturelle en agissant de l’intérieur contre les méfaits du temps.
  • Préparation pour rides : Réduire en poudre 20g de chacune des plantes séchées suivante ; Mauves, Sureau, Verveine, Romarin, Consoude. Ajouter un peu d’eau jusqu’à l’obtention d’une pâte. Appliquer pendant 20 mn sur le visage. Rincer.

Voilà vous êtes prêt à rayonner cet été !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *