fbpx

Alzheimer et Réflexologie

C'est quoi la maladie d'Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui s’explique par une perte progressive et incurable du tissu cérébral entraînant la perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire. C’est la cause la plus fréquente de démence chez l’être humain. Elle fut initialement décrite par le médecin allemand Alois Alzheimer.

La maladie évolue avec une progression caractéristique de troubles cognitifs.

Des chiffres qui alarment

0
Personnes sont atteintes de la maladie
0
Millions de personnes touchées par la maladie
0
Nouveaux cas diagnostiqués par jour
0
4ème cause de mortalité en France

Une France durement touchée par la maladie

La maladie d’Alzheimer est encore mal connue, mal perçue et insuffisamment prise en charge. Les conséquences sont multiples.
Aujourd’hui en France, près de 3 millions de personnes sont directement ou indirectement touchées par la maladie d’Alzheimer.
De jour en jour, la maladie gagne du terrain : près de 225 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.
D’ici 2020, notre pays comptera probablement 1 200 000 personnes malades, si on ne change rien.

Une maladie réelle dans le monde

50 millions de personnes sont atteintes de démence dans le monde d’après l’OMS et 152 millions à l’horizon 2050, parmi lesquelles 60 à 70 % sont atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Répartition des nouveaux cas en 2015 :

  • 49 % en Asie
  • 25 % en Europe
  • 18 % en Amérique
  • 8 % en Afrique

Les causes et facteurs de la maladie d'alzheimer

Contrairement à d’autres affections, les causes de la maladie d’Alzheimer sont difficiles à identifier. Aujourd’hui, les experts s’accordent sur l’influence de plusieurs facteurs, comme pour de nombreuses maladies chroniques.

  • Les lésions responsables de la maladie

  • Les facteurs de susceptibilité génétique

  • Facteurs de risques, styles de vie 

  • Les facteurs de risques cardiovasculaires

  • Les facteurs environnementaux (tabac, alcool, pollution, certains médicaments…)

  • Les troubles du sommeil 

Les symptômes de la maladie d'ALZHEIMER

La maladie d’Alzheimer se caractérise par un début insidieux et une évolution progressive. Elle entraîne une perturbation du fonctionnement cognitif de la personne malade mais elle engendre également des troubles affectifs et comportementaux.

Les symptômes cognitifs

  • Trous de mémoire : désorientation, difficulté de mémorisation
  • Troubles de langage : difficulté à communiquer
  • Le raisonnement abstrait (fonctions exécutives) : difficulté à exécuter des activités complexes demandant de l’attention et de la concentration.
  • Troubles des gestes (apraxie) : difficulté à exécuter des gestes avec coordination et dextérité.
  • Troubles de reconnaissance (agnosie) : difficulté d’identification des objets ou visages.

Les troubles affectifs et émotionnels

  • L’ Anxiété : agitation, déambulation, comportement de vérification, redondance
  • L’ Apathie : baisse de motivation, perte d’intérêt des activités sociales, de loisirs et repli sur soi
  • L’ Irritabilité :  Humeur changeante, bipolarité et impatience anormale
  • L’ Euphorie : Jovialité excessive sans raison apparente.
  • La Dépression : dévalorisation, culpabilité, idées noires, découragement

Les troubles du comportement

  • L’ Agressivité : agitation, colère
  • Comportement moteur aberrant : comportement sans utilité que le patient fait et refait sans cesse
  • Troubles du sommeil :  Difficulté pour s’endormir, inversion du rythme jour-nuit
  • Troubles de l’appétit :  baisse d’appétit
  • La Désinhibition : comportement inhabituel socialement au regard des valeurs des personnes ou de la famille.
  • Les idées délirantes et Hallucinations : convictions erronées , visuelles auditives, sensorielles (au stade modéré de la maladie)

Quel traitement médical  ?

Il n’existe pas encore de médicament capable de guérir de la maladie d’Alzheimer. A l’heure actuelle, les traitements permettent seulement de ralentir sa progression. Mais pour améliorer la qualité de vie des personnes malades, il existe aussi différentes interventions.

Les traitements médicamenteux

Les traitements actuels prescrits dans la maladie d’Alzheimer sont :

  • Les Inhibiteurs de l’acétylcholinestérase

  • Les Antiglutamates (antagonistes des récépteurs NMDA)

Ils ont ainsi pour but d’augmenter la disponibilité de l’acétylcholine et de favoriser la communication entre les neurones. Leur prescription n’est pas automatique.

Les effets sont visibles : les proches comme les médecins notent une amélioration « modérée mais significative », dans les activités quotidiennes, le langage, le raisonnement, la mémoire… Dans quelques cas, il y a même une amélioration durable de l’attention et de l’autonomie !

Les effets secondaires

Nausées, vomissements ou encore crampes musculaires… Il y a parfois des effets secondaires. Seuls certains médecins comme les neurologues ou les gériatres peuvent autoriser la première prescription. 

Les traitements non-médicamenteux

De nombreuses disciplines peuvent être bénéfiques, avec des ateliers adaptés aux besoins et aux goûts de chacun :

  • la stimulation cognitive, qui passe par des simulations de situations vécues. Effectuée par des psychologues, psychomotriciens ou orthophonistes, elle a pour but de ralentir la perte d’autonomie dans les activités de la vie quotidienne.
  • La rééducation orthophonique. Elle vise à maintenir la communication avec le malade éprouvant des difficultés de langage et est aussi utilisée pour traiter les troubles de la déglutition.
  • La kinésithérapie. Elle a pour but principal de prévenir le risque de chutes, mais peut également avoir des effets sur certains aspects du comportement.
  • la musicothérapie, l’aromathérapie, l’art la thérapie assistée d’animaux… sont utilisées pour améliorer certains aspects du comportement et prévenir l’isolement du malade.

Quel est l' apport de la réflexologie ?

Sous réserve d’être réceptif aux techniques de la réflexologie et en fonction de la compétence du réflexologue, le recours à un soin de réflexologie, entrant dans le champ d’application des techniques naturelles de bien-être et complémentaire à la médecine conventionnelle peut être d’un confort appréciable pour le patient.

  • une amélioration de leur qualité de vie

  • une diminution de leurs symptômes émotionnels et physiques

  •  un sentiment de relaxation et moins d’anxiété

  • une amélioration de leur état de santé général et de leur bien-être

  • un apaisement sur certains effets indésirables des médicaments

Pour aller plus loin

E-FORMATION ALZHEIMER

Une e-formation pour les professionnels de la réflexologie consacrée aux protocoles spécifiques liés à la maladie d' Alzheimer...

des livres pour comprendre

Une sélection de livres et d'ouvrages proposée pour mieux comprendre la maladie et perfectionner sa connaissance médicale...

Trouver un réflexologue professionnel

L'annuaire des professionnels, membres-praticiens de F.I.R.M.A.

Sources :

F.I.R.M.A. / A.R.F / www.frm.org / www.francealzheimer.org /www.alzheimer-recherche.org /wikipedia-alzheimer /doctissimo-alzheimer/

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *